Mode de garde solidaire multi-accueils

PARTAGER

Dans le département de l’Indre, les familles monoparentales, constituées d’un parent vivant seul avec ses enfants, comptent pour un quart des familles avec enfant(s). L’Indre se situe dans la moyenne nationale sur ce point alors que c’est un département rural.  Les familles monoparentales sont particulièrement exposées aux situations de précarité et de pauvreté. 

Les familles monoparentales souhaitent plus souvent que les parents en couple recevoir un soutien en cas de conflits familiaux et/ou de rupture, dans les relations avec l’école et des conseils sur ce qu’il faut interdire ou permettre à leurs enfants.

Les besoins de ces familles sont en cours d'évaluation grâce à l’aide d’une enquête réalisée par l’UDAF de l’Indre en collaboration avec la DDETSPP 36.

 

Cliquer sur ce lien pour accéder à l'enquête si vous êtes en situation monoparentale actuellement

DATE LIMITE DE RETOUR DES REPONSES EST FIXEE AU 21 OCTOBRE 2022

 

L’UDAF de l’Indre entend notamment promouvoir un mode de garde solidaire multi-accueils grâce au développement et à l’appui de l’application « freebulle » mise en oeuvre par une entreprise de l’économie sociale et solidaire avec qui une convention a été signée.

freebulle est une application mobile gratuite qui permet aux familles de s’appuyer sur une communauté locale de parents de confiance prêts à s’entraider.

     

 

Les familles peuvent s’échanger du temps de garde, donner des jouets, vendre des vêtements ou se prêter du matériel de puériculture.

Les parents trouvent ici une solution de répit à portée de main. Il est ainsi possible de faire garder, grâce à un système d’échange (Bulles), leur(s) enfant(s) âgé(s) entre 0 et 12 ans, et même au-delà, sur des créneaux horaires utiles aux parents, notamment sur des horaires atypiques ou certaines fins de semaine.

Cette garderie solidaire multi-accueils est à accessible à tous, à l’échelle locale où les besoins des familles sont bien identifiés. Peu de solutions existent, notamment le week-end ou en fin d’après-midi en semaine, qui plus est pour les moins de 12 ans et selon des modalités souples.

Elle repose sur le volontariat, et permet un accueil sans justification d’activité professionnelle ou autres.  La notion d’argent n’existe pas. Elle est remplacée par un principe solidaire symbolisé par la « Bulle »

Elle doit permettre notamment :

  • L’accueil d’enfants et l’organisation d’activités lors de chaque temps de garderie
  • La rencontre entre enfants
  • La rencontre entre familles monoparentales afin de les aider à rompre l’isolement parental et social.

 

L'UDAF de l'Indre entend également accompagner plus encore les familles bénéficiaires en créant un lieu ressource, d’information et de partage au sein de l’UDAF pour favoriser les rencontres entre parents, associations et professionnels.

 

Contact : Mme Marie MERVEILLE - mmerveille@udaf36.unaf.fr